dimanche 5 août 2001

L’extraterrestre

J’ai le sentiment que les férues du championnat de France ne sont pas encore conscients qu’un extraterrestre vit parmi nous. Il débarqua il y a de cela quelques mois sur la planète football en éclaboussant tout ce qui l’entoure.

Il donna son premier spectacle le 06 septembre 2000 à Nantes, ce fut un succès immédiat. Le public demeura ébahi devant tant de présence, de talent, de classe. L’extraterrestre avait pourtant forme humaine, 1 mètre 80 pour 79 kilos néanmoins la foule n’avait d’yeux que pour lui.

A Bordeaux, un seul mot était dans toutes les bouches, c’était le mot « enfin ! ». Enfin une créature venue d’ailleurs dans les travées de Lescure. Enfin un être d’exception pour nous faire fantasmer. Mais notre extraterrestre est insatiable, il rayonnât durant toute la saison. Et de surcroît il fit briller les autres. JLT est aux anges, Élie Baup est satisfait, les supporters girondins sont enchantés, la planète football est ravie.

Voilà, il est là, parmi nous, il est resté, il ne s’est pas envolé vers d’autres cieux, c’est un miracle ! Maintenant nous commençons à le connaître, moi je vous assure que c’est un récidiviste. Cette année encore il va tout casser sur son passage, il l’a prouvé lors de la première journée du championnat.

Je n’ai qu’un mot à dire, Mr l’extraterrestre, merci d’exister et merci d’avoir choisi la Gironde pour terre d’asile. Nous savons tous que c’est votre dernière année, Mr l’extraterrestre, franchement, vous méritez de gagner un titre avant de tirer votre révérence alors les bordelais faîtes plaisir a notre invité, faîtes vous du mal et allons le chercher ce putain de titre, pour lui, MONSIEUR Pauleta.

Salim Rabiaï