dimanche 30 avril 2000

Et de six.

Sixième victoire consécutive pour les Girondins de Bordeaux. Qui aurait osé penser cela il y a quelques semaines à peine ? Qu'arrive-t-il aux hommes d'Elie Baup ? Il y a de quoi avoir des regrets n'est-ce pas ? Après un début catastrophique en championnat, les Marines sont actuellement plus qu'en course pour la Ligue des Champions. Est-ce un hasard ? On remarque tout de même que l'élimination en Champion's Ligue des Girondins a énormément contribué à cette remonté extraordinaire. Il gagne ! Et l'on n'avait plus vu cela depuis longtemps à notre grand regret. heureusement que l'on oublie vite le passé.

Il est indiscutable qu'un club tel le FC Girondins de Bordeaux ne peut malencontreusement plus courir plusieurs lièvres à la fois. Nous ne pouvons en aucun cas, dans l'état actuel des choses, nous permettre de jouer sur plusieurs tableaux. L'élimination par Calais en coupe de France reflète la pure réalité. Est-ce un problème d'effectif ? En partie, je pense. Il est vrai que le onze de départ  n'a rien à envier aux autres équipes, néanmoins, lorsque nous jetons un œil sur le banc de touche, nous avons du mouron à nous faire. les supporters attendent du beau monde pour la saison prochaine. Il y en aura, certes, mais peut-être pas sur le banc et le problème, je pense, réside dans ce fait.

Alors, faites un effort, Messieurs les dirigeants, car vous avez pu constater que les Marines sont toujours capable d'exploit. Et de six...rendez-vous la semaine prochaine pour la septième.

Salim Rabiai