Montpellier - Bordeaux : Les réactions
dimanche 8 décembre 2002

Elie Baup : « On est retombé dans nos travers en début de match. Travers ou pas, on est qualifié ! On s’est battu. On a montré un bon état d’esprit et beaucoup d’ardeur. Cela fait du bien au moral. Cela fait quelque temps que nous n’avions pas gagné et que nous n’avions pas marqué deux buts. On a dû prendre des risques à cause de péripéties en notre défaveur. Le foot est assez capricieux. On l’a vu à Auxerre et au Havre. Mais je dirais que notre qualification est logique. Nous avons eu en permanence la maîtrise du jeu. »

Frédéric Roux : « ce stade la Mosson me réussit bien. Quand j’ai vu cette nouvelle barre de Pauleta, je me suis dit qu’on était vraiment noir. Mais ce qu’il faut retenir c’est que nous n’avons jamais baissé les bras, même si notre jeu manquait un peu de rythme en première mi-temps. »

(Girondins.com)